Le fondement de ma créativité au quotidien.

J’ai envie de partager avec vous, de vous faire découvrir comment la créativité a pris une place aussi importante dans ma vie.
La créativité n’a pas eu à prendre sa place, elle a toujours été avec moi. Enfant, adolescente et jeune adulte de façon intuitive et innée la créativité sous toutes ses formes fut présente dans mon quotidien. Je l’ai utilisé pour apprendre, pour m’exprimer, pour jouer, pour le plaisir et aussi pour créer.
La vie m’a offert une famille où l’apprentissage des arts est valorisé et soutenu. Je ne peux que me réjouir d’avoir des parents qui ont toujours cru en moi. Je ne me rappelle pas si une seule fois, ils ont émis une réserve au sujet de mes études. Même quand sur un coup de tête, un mois avant le début des cours, je décidais d’orienter ma carrière vers les arts plutôt que vers les animaux. J’ai réalisé mes études en arts visuels et j’ai adoré mon parcours qui fut enrichi d’expériences de travail très pertinentes.
C’est ici que débute ma première prise de conscience. Nous sommes aveugles tant que nos yeux n’ont pas été ouverts. Beaucoup d’entre nous, incluant moi, ont une façon de percevoir notre environnement et les éléments qui le composent sans vraiment le voir, il est ordinaire, il est simplement là. En fait, on ne le perçoit même pas.
Lorsque j’ai travaillé pour le service de l’intégration des arts à l’architecture, j’ai participé à l’inventaire de toutes les œuvres d’art du programme, souvent appelé le 1 %, réalisées au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Dans le travail préparatoire, j’ai découvert que les écoles, les bibliothèques et plusieurs lieux publics que j’ai fréquentés avaient des œuvres. Je croyais n’avoir jamais vu ces œuvres. Pas du tout, je les avais vues, et pour certaines, je les avais vues tous les jours durant plusieurs années. Je ne les avais pas remarquées, je ne savais pas que c’était des œuvres d’art et je ne les voyais pas.
J’ai pris conscience à ce moment que je ne prenais pas le temps d’observer mon environnement. Cet été-là, j’ai ouvert mes yeux. Avec un nouveau regard, je prends plaisir à découvrir les œuvres qui croisent ma route. Qu’elles soient intégrées à l’architecture, à un paysage ou encore sur les murs d’un restaurant, cela me rappelle qu’à un moment de ma vie, ma vision s’est éclairée.
Observer avec les yeux ouverts est une habitude que j’ai prise, depuis plus de 10 ans. Il ne s’agit pas seulement de repérer l’art, un tableau ou une sculpture, mais de prendre le temps d’être consciente de ce que je trouve beau sur mon chemin, de l’apprécier et de le voir. Cela est aussi simple que de remarquer l’arbre taillé en forme de demi-lune pour les fils électriques ou de percevoir la richesse de la texture de la peau de ma main. L’observation et la curiosité sont de bonnes bases pour l’inspiration et pour la créativité.
Observez autour de vous, ouvrez vos yeux, soyez curieux, le monde vous émerveillera, car il est rempli de beauté.

Audrey Turcotte

Exprimez-vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s