Sensibilisation artistique

Peu importe le métier ou la profession choisis, un jour ou l’autre, nous allons devoir faire face à l’opinion des gens, à leurs jugements et à leur ignorance. Voici ce que j’ai envie de vous partager, l’histoire qui m’a permise de prendre conscience qu’il manque d’éducation artistique dans notre société.

Par éducation artistique, je précise que je ne parle pas des cours d’arts dans les écoles. Les enseignants font de leur mieux et ils nous ont appris à réaliser une multitude de projets artistiques. À partir du moment où les cours d’arts deviennent une option, les enseignants se retrouvent avec des passionnés et des étudiants qui veulent passer le temps. Bon je ne suis dans aucune de ces catégories, j’ai fait biologie et chimie comme option au secondaire. J’ai eu l’appel des arts un peu plus tard, mais c’est une autre histoire.

J’ai eu la chance de travailler pour le service d’intégration des arts pendant mes études universitaires. À l’été 2005, j’ai fait avec une collègue l’inventaire des œuvres réalisées dans le cadre de la politique du 1 % sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. J’ai eu l’occasion de voir des œuvres magnifiques très bien intégrées et en bonne condition de conservation. Par contre, j’ai aussi vu des œuvres qui ont été abimées, cachées, démontées, entreposées et même détruites en partie ou simplement disparues. Certaines situations étaient parfois choquantes comme lorsque le propriétaire de l’immeuble ne sait pas qu’il est responsable d’une œuvre d’art. Quand la personne qui vient nous monter l’œuvre nous demande s’il nous la décroche, parce qu’il pense qu’on vient la chercher. Quand on trouve une tapisserie roulée et entreposée dans le sous-sol. Ou lorsque l’œuvre a été détruite et conservée seulement en partie. Sans compter le vandalisme.

Ce que je veux dire, c’est que malgré le fait que les arts soient présents dans notre société, il y a un manque d’éducation artistique. La musique et le cinéma sont très présents, mais lorsque l’on parle de sculpture, de peinture, de dessin ou d’une autre discipline, les gens sont moins sensibilisés.

Lorsque j’ai ouvert les yeux et que j’ai pris conscience que j’avais été entouré d’art sans jamais le voir. J’ai aussi compris que personne ne m’avait sensibilisé aux arts. Oui, j’en avais fait à l’école et à la maison, mais personne ne m’avait proposé de regarder une sculpture pour ce qu’elle est : une œuvre d’art qui implique le travail d’un artiste.

Aujourd’hui, j’accompagne des gens dans une démarche d’épanouissement créatif et je sais que l’ouverture vers la créativité des autres facilite la découverte de la nôtre. Alors, je vous propose d’être la personne qui prend le temps d’observer avec curiosité. Lorsque vous découvrirez une nouvelle œuvre ou que vous aurez l’occasion d’en voir une que vous connaissez déjà inviter vos enfants ou les gens qui sont avec vous à observer le travail de l’artiste. Même s’ils n’apprécient pas l’œuvre, au moins ils apprendront à la respecter.

Je vous propose ceci :
Vous partez en voyage, durant vos vacances, amusez-vous à découvrir les œuvres d’arts publiques. Prenez le temps de trouver la plaque d’identification de l’œuvre pour découvrir le titre et l’artiste. Pas obligé de partir en voyage, vous pouvez le faire n’importe où.

Avec les enfants, c’est aussi très agréable de prendre le temps d’observer avec eux les œuvres que l’on croise et de leur poser des questions. Une belle façon de les sensibiliser. Mes enfants adorent ça !

Vous n’êtes jamais allé au musée, dans un centre d’art ou dans une galerie ? Amener vos enfants, votre conjoint ou un ami avec vous.

Votre défi : osez être en contact avec l’art et prendre le temps de l’observer. Soyez curieux !

Audrey Turcotte

Ma formation pour être animatrice certifiée en journal créatif® est maintenant terminée. Je profite de cette tribune pour remercier tous ceux et celles qui m’ont soutenue dans cette belle aventure. Merci à ceux qui sont venus découvrir l’outil durant mes stages. Je suis fière de mon accomplissement et convaincue de la richesse d’une pratique régulière en journal créatif.

Le beau temps est arrivé. Pour la période estivale, je souhaite offrir du temps à mes enfants et briser la routine, c’est pourquoi je serais moins active sur le web. Je profiterais de cette saison de ralentissement pour préparer les activités de l’automne, pour faire des lectures, pour me ressourcer et pour stimuler ma créativité. Je vous souhaite un bel été !

Exprimez-vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s